• Pour celles et ceux qui ne le savent pas encore cette année je travaille en co-intervention sur ma classe de CE1. Alors Qu'est-ce que cela veut dire? Tout simplement que nous sommes deux maitresses pour 24 élèves qui enseignons ensembles. Pourquoi? Parce que je suis en REP+ et que initialement les classes sont dédoublées donc normalement je n'ai que 12 élèves ( officiellement c' est le cas d'ailleurs ) mais l'insuffisance des locaux rendant cela impossible nous devons être en co-intervention.

    Alors si cela est une pratique plutôt courante dans certains pays comme au Canada notamment au Québec par exemple, en France ça reste encore un peu difficile de travailler à deux et de partager sa classe. Surtout pour celles et ceux qui comme moi ont longtemps ( 17 ans pour moi quand même) enseigné seule dans leur classe. 

    Ils faut repenser sa façon de voir l'enseignement, accepter que désormais tout devra se penser à deux...C'est un gros challenge mais j'aime ça. Bah oui après 17 ans de mater je me lance en élémentaire c'était pas suffisant il fallait rajouter la co-intervention sarcastic

    Au début ce fut un peu compliqué, déjà enseigner à deux c'est pas simple mais avec une personne qu'on ne connaît pas je vous laisse imaginer....

    Heureusement avec de la patience, de la bienveillance et de la communication nous avons réussi avec ma binôme à trouver un terrain d'entente et un fonctionnement qui nous convient à toutes les deux.

    Nous avons essayé plusieurs choses , plusieurs fonctionnements et aménagements et voici celui qui nous convient :

    nous avons choisis de scinder la classe en deux et de travailler en demi groupe. Il y a donc deux groupes ( groupe 1 et groupe 2). Quand l'un est avec ma collègue l'autre travaille avec moi. Nous sommes donc toutes les deux en activité en même temps.

    Pour vous donner une idée voici ci dessous un plan de notre aménagement de classe 

    Les deux groupes sont dos à dos et sont donc concentrés sur la matière qu'ils travaillent avec la maîtresse avec qui ils sont. Pour les moments collectifs car il y en a bien sûr, il suffit de bouger rapidement les tables et chaises selon les besoins;

     

    https://www.instagram.com/classedechafia/?hl=fr

    Ici vous retrouverez une petite vidéo de ma classe pour vous donner une idée plus précise de l'aménagement. Et si  cela vous intéresse je peux vous partager davantage sur l'organisation en co-intervention. ( emploi du temps, partage des disciplines etc...) . C 'est un mode d'enseignement qui prend de plus en plus d'ampleur alors n'hésitez pas à m'en faire part.

     

     

     

     


    2 commentaires
  • J'ai détaillé mon fonctionnement de classe dans une série d'articles que vous trouverez ICI

     

    À la rentrée 2020, j'ai décidé d'introduire un nouvel outil POUR LES ÉLÈVES.

    Je voulais baliser leur parcours d'apprentissage afin que :

    - ils puissent aisément travailler les compétences qu'ils ont à acquérir

    - repérer facilement les ateliers qui correspondent à ces compétences

     

    Je désirais un outil simple d'utilisation (pour des PS/MS je le rappelle) se rapprochant au maximum d'un plan de travail.
    J'ai beaucoup visionné le travail que Séverine Hautebourg propose à ses GS de C2CEDU

    et également celui de Christine d'Objectif maternelle

     

    Cela m'a permis d'établir un cahier des charges et d'écarter ce qui ne me convenait pas :

    (ces critères sont personnels et n'engagent que moi bien sûr)

     

    cahier des charges

    - permettre une individualisation maximum du travail

    - possibilité de refaire les ateliers autant de fois qu'on le désire

    - permettre l'organisation par compétence

    - repérage très aisé

    - présentation attrayante et solidité 

     

    ce que je ne voulais pas :

    - des ceintures de compétences ou des brevets qui ne me conviennent pas pour diverses raisons

    - pas de limitation dans le temps 

    - pas de validation de chaque atelier (rond de couleur, croix ou autre qui ne permettraient pas de réaliser l'atelier autant que nécessaire)

    - pas de cahier, de classeur, de pochette (trop compliqué à gérer pour des PS)

     

    En conclusion :

    - cela fait très longtemps qu'avec les MaitreS nous sommes convaincues par l'organisation du travail par COMPÉTENCE, c'est d'ailleurs ce qui nous a fait nous rencontrer ;)

    c'était donc une évidence !

    - pour la forme, j'ai eu une révélation en voyant les porte-clés de brevets de PS de Del en maternelle.

    peu encombrants, succincts et attrayants ! le top !

     

     Le principe

    4 grands domaines : langage écrit, phono, numération, formes/grandeurs/espace

    (je rajoute une bande pour les projets en cours)

    une progression sur le cycle 

    UNE BANDE = UNE COMPÉTENCE = 3 - 4 ATELIERS

     Quand une compétence est acquise, on retire la bande et on la remplace par la suivante.

     

    Résultat 

    Plan de travail individualisé

    Plan de travail individualisé

    Plan de travail individualisé

     

    Présentation en vidéo, avec votre indulgence ;)  :

     

    Pour le reste, le fonctionnement de la classe reste inchangé :

    Pour un bon repérage, les pictogrammes sont présents au sol devant chaque étagère de domaine :

    Plan de travail individualisé

     

    Lorsque l'enfant a fini son atelier, il va le valider sur le plan de travail de l'affichage :

    Plan de travail individualisé

    Plan de travail individualisé

    langage écrit, phono, numération et formes/grandeurs/espace au menu

     

     Pour suivre au mieux la classe, j'ai remplacé ma précieuse frise par les bandes :

    Plan de travail individualisé

     

     

    Je crois que j'ai enfin trouvé un système qui me convient parfaitement et surtout qui sert les élèves !

    Quelques photos en action :

    Plan de travail individualisé

    Plan de travail individualisé

    Plan de travail individualisé

    Cherchez Charlie winktongue

     

    À la source de l'élaboration de cet outil, il y a une réflexion et un travail énorme sur les compétences menés avec l'équipe des MaitreS ! Encore un grand merci à elles pour cette émulation quotidienne ;) 

     

    J'espère que mes réflexions pourront nourrir les vôtres ;)

    Pin It

    10 commentaires
  • Dans la classe, il y a beaucoup d'activités de manipulation et de motricité fine...mais pas que ! Soyons un peu ambitieux et n'oublions pas que même à 3 ans cela ne suffit pas !

    J'ai détaillé les activités de libre choix ici

     

    Les ateliers à choix guidé 

    Organisation spatiale

    On reprend le même principe : les domaines ont chacun une étagère facilement identifiable.

    Les activités 2 : ateliers guidés (avec progression)

    Aménager sa classe...oui mais comment ?

    L'écrit

     

    Les activités 2 : ateliers guidés (avec progression)

    Aménager sa classe...oui mais comment ?

    La phono

     

    Les activités 2 : ateliers guidés (avec progression)

     Aménager sa classe...oui mais comment ?

    Formes, grandeurs et espace

     

    Les activités 2 : ateliers guidés (avec progression)

    Aménager sa classe...oui mais comment ?

    La numération

      Je n'ai malheureusement pas de place pour proposer des ateliers à l'année pour "explorer le monde : le vivant" .

     

    Les activités proposées

     Quelles activités mettre sur les rayonnages ?

    J'ai procédé en 3 étapes :

    1)  lister les compétences du BO.

    2)  lister le matériel à ma disposition dans la classe.

    3) créer 1 ou plusieurs ateliers pour chaque compétence listée avec le matériel à disposition. 

     

    J'ai ensuite rangé ces activités par ordre de difficulté croissante comme pour une progression classique.

    Cela donne une frise !

     

    Les activités 2 : ateliers à choix guidé (avec progression)

    la partie pour travailler de 0 à 5 de la frise de numération 

    boite à compter terme à terme et doigts, subitizing, chiffres rugueux, puzzle numérique, tableau multi-représentations, fleur des nombres MHM, ateliers de construction de collections, mémorisation de quantités...

     Les activités couvrent l'ensemble du programme, elles sont donc les mêmes toute l'année. Je ne sais même pas comment font les collègues qui ont 200 boites et un après-midi d'installation à chaque période...et puis cela induit que tous les élèves en sont au même point donc pas de différenciation.

    Je pense que dans toutes les classes, la réalité est plutôt proche de celle-ci :

    Les activités 2 : ateliers à choix guidé (avec progression)

    même jour, même niveau de classe mais 3 élèves ;)

    1.travail sur le système décimal (0-1000) / 2. les quantités de 0 à 3 / 3. les quantités de 0 à 10.

     

    En résumé, ce sont les élèves qui progressent donc qui changent d'activité ;) et pas les activités qui changent. Ainsi chacun avance à son rythme.

     Volontairement, je ne propose pas toutes les frises dans cet article mais des propositions devraient arriver bientôt ;)

     

     Les présentations

    Il n'est pas possible de prendre n'importe quel atelier sur les rayonnages : on ne peut pas choisir un atelier pour compter jusqu'à 10 si on n'a pas acquis le 3 !!!!

    Les élèves doivent donc suivre la progression des activités. Ils savent qu'ils ont le droit de prendre ce qui leur a été présenté. Il y a bien des réfractaires de PS mais dans l'ensemble cela fonctionne bien.

    Je passe du temps à montrer où prendre et ranger l'atelier, à rappeler ce que chacun a le droit de choisir. C'est un objectif à part entière qu'il faut développer en période 1 et consolider tout le reste de l'année. Ce n'est pas du temps perdu car ensuite les élèves deviennent autonomes.

    Je propose chaque activité en individuel ou en petits groupes de 3 maximum (tout dépend du matériel, des élèves...).

     

    S'exercer

    L'élève fait et refait un atelier tant qu'il en a besoin. On apprend par la répétition. Parvenir à la maîtrise d'un atelier renforce également la confiance en soi. 

    Les activités 2 : ateliers à choix guidé (avec progression)

    Me ferait-on comprendre que l'atelier est trop facile ? winktonguewinktonguewinktongue

     

    La validation

    Lorsque l'élève a terminé son atelier, il vient me demander de valider son travail.

    Cette validation prend plusieurs formes :

    je vérifie le travail avec lui, je lui demande de verbaliser la tache, ses difficultés, ses réussites

    ou si je suis occupée je lui demande quel atelier il a fait, s'il pense être en réussite et je lui dis qu'il peut barrer sur le plan de travail !

    et oui, le travail autonome demande à l'enseignant de lâcher prise ;)

    Je sais qu'à un autre moment, je pourrais reprendre avec lui.

     

    Ensuite l'élève barre le pictogramme sur le plan de travail puis choisit une autre activité.

     

     

    En résumé :

    Les activités sont rangées par ordre croissant de difficulté sur les rayonnages

    Elles couvrent la totalité du programme de cycle 1 (enfin le plus possible wink2 )

    Elles sont les mêmes toute l'année

    Elles doivent être présentées à l'enfant car elles permettent d'aborder des compétences nouvelles

    Elles sont répétées jusqu'à ce qu'elles soient acquises

    Elles sont validées par l'enseignant (différentes modalités)

     

      Vous pouvez retrouver tous les articles sur le fonctionnement de ma classe ICI

    Pin It

    8 commentaires
  • Récapitulons...

    Organisation spatiale de la classe : ici

    Organisation du travail : ici

     

    Mais comment organiser les apprentissages pour que les élèves soient toujours dans leur zone proximale de développement ?

    En résumé : qui fait quoi ?

    Dans ma classe, il y a deux possibilités : les choix libres et les choix guidés. Dans cet article, je vais aborder les choix libres.

     

    Choix libres

    Les élèves choisissent l'activité de leur choix pour la motricité fine et les puzzles.

    Choisir les activités 1 : activités de libre choix

    coin motricité fine

     

    Les espaces concernés sont codés par ce pictogramme :

    Choisir les activités 1

     

     Une fois l'activité terminée, l'élève va barrer le pictogramme sur le plan de travail.

    Choisir les activités 1 : activités de libre choix

     

     

    La motricité fine

    En petite section BEAUCOUP BEAUCOUP BEAUCOUP de manipulation !

    Les élèves choisissent librement parmi les activités de motricité fine puis s'exercent tant qu'ils le veulent. Je me suis inspirée de la vie pratique de la pédagogie Montessori sans pour autant y coller à 100% (parce qu'il y aussi de la manipulation).

    Chaque enfant peut choisir l'activité qu'il souhaite et je respecte son choix. Il se peut qu'il choisisse une activé trop difficile ou trop facile pour lui. Je le laisse expérimenter. L'enfant réajustera son choix de lui même. En revanche, j'ajuste les gestes si besoin et je reprends le travail avec l'enfant si je constate que la consigne induite est mal comprise.

    Je change les ateliers proposés à chaque période pour relancer l'intérêt. Je garde la compétence et ne change que le contenu du plateau.

    Ici par exemple 3 variations autour de l'utilisation d'une pipette :

    Choisir les activités

     

    Voici quelques exemples d'idées très simples à mettre en place :

     

     Choisir les activités

    transvaser à la cuillère

    Choisir les activités

    presser une éponge

    Choisir les activités

     insérer des jetons dans une tirelire

    Choisir les activités

    utiliser un géoplan

    Choisir les activités

     utiliser une loupe

    Choisir les activités

    utiliser une perforatrice

    Choisir les activités

    trier par couleur

    Choisir les activités

    lacer des formes

    Choisir les activités

    transvaser de l'eau

    Choisir les activités

    utiliser un entonnoir

    Choisir les activités

    des chaînons

    Choisir les activités

    de grosses perles

    Choisir les activités

    utiliser des pinces à linge

    Choisir les activités

    visser et dévisser

    Choisir les activités

    utiliser un kaléidoscope

    Choisir les activités

    utiliser un aimant

    Choisir les activités

    ouvrir et fermer des boites

    Choisir les activités

    découper du papier

    Choisir les activités

    tailler des crayons

    Choisir les activités

    coller du papier

    Choisir les activités

    utiliser des trombones

    Choisir les activités

    de la pâte à modeler et des outils divers

      

    Quelques idées de matériels simples pour la manipulation

    Choisir les activités

    Choisir les activités

    visser et dévisser

    Choisir les activités

    un jeu d'équilibre

    Choisir les activités

    des abeilles à pincer

    Choisir les activités

    une boite à serrures

    Choisir les activités

    de grosses perles

    Choisir les activités

    une pêche à la ligne

    Choisir les activités

    le jeu du marteau

    Choisir les activités

    une magnatab

    Choisir les activités

    des engrenages

    Choisir les activités

    des chameaux à accrocher

    Choisir les activités

    des galets colorés (plutôt sans modèles)

    Choisir les activités

    des clous (plutôt sans modèles également)

    Choisir les activités

    un autre jeu d'équilibre

     

    Voilà quelques exemples très simples parmi d'autres ! Il faut exploiter le matériel présent dans nos classes !

     

    Les puzzles

    Les élèves adorent ça ! J'essaie de proposer un large choix pour que chacun trouve celui qui lui convient.

     Choisir les activités 1 : activités de libre choix

     

     

    En résumé :

    Les activités sont rangées dans un espace clairement identifié

    Elles sont de difficultés variées

    Elles changent à toutes les périodes

    Elles ne nécessitent pas de présentation car la consigne est induite par le matériel

    En revanche, l'enseignant est vigilant à l'utilisation qui en est faite et réajuste les gestes si besoin

    Elles sont répétées autant de fois que l'enfant le souhaite

    Elles ne nécessitent pas de validation systématique

     

     

    Les choix guidés (avec progression)

    article détaillé ici 

      

    Vous pouvez retrouver tous les articles sur le fonctionnement de ma classe ICI

     

    Pin It

    7 commentaires
  • Le fonctionnement en ateliers individuels demande la mise en place d'un système de suivi des élèves.

    Pour cela, j'utilise principalement 3 outils :

     

    Suivre les apprentissages : les frises de suivi 

    Voici un exemple d'organisation avec le coin numération :

    Planifier, suivre et valider les apprentissages

    Planifier, suivre et valider les apprentissages

    Au dessus des rayonnages de chaque domaine, la frise des ateliers est affichée. Il s'agit des ateliers à présenter par ordre chronologique en respectant la progression des difficultés.

    Cette idée vient du livre de Marguerite Morin 

    Planifier, suivre et valider les apprentissages

      Elle me permet de repérer très rapidement où se situe l'enfant dans sa progression. Pas besoin de déchiffrer des tableaux, je n'en ai pas le temps !

    Cet affichage a vraiment facilité mon travail au quotidien, je ne saurais m'en passer 

     

    Bien que je fasse des étiquettes différentes pour chaque élève pour les aider à se repérer, cet outil est trop difficile à utiliser pour la plupart d'entre eux et je n'ai pas la place pour l'afficher à hauteur d'enfant, c'est bien dommage.

     

    Planifier : le teacher planner

     On l'a vu fleurir un peu partout sur le net, le teacher planner/bullet journal de l'enseignant à le vent en poupe !

    J'en ai acheté un très beau avec un système d'anneaux très astucieux mais à peine ouvert j'ai littéralement déchanté. Un découpage par mois alors que je fonctionne par période, pas assez de place pour les notes personnelles et un espace de suivi des élèves quasiment nul...

    J'ai pris mon courage à deux mains pour définir clairement mes besoins. J'ai vu une page de planification des présentations chez Emilie et j'ai voulu tenter.

    Et l'essayer, c'est l'adopter !

    Refait à ma sauce, cela donne ça :

    Planifier, suivre et valider les apprentissages

     Une case par élève parce que j'ai besoin de repères visuels ;) et une large place pour les notes personnelles

    Chaque soir, je fais le bilan de ce que j'ai observé/validé/présenté pendant la journée. Cela ne me prend que quelques minutes puis je note ce que je veux présenter dans les jours à venir. 

     

    L'application Je valide

    J'ai rentré toutes les compétences travaillées en classe dans l'application. Quand la compétence est acquise, nous validons avec la tablette. Les enfants ne le font pas en autonomie dans ma classe (bien que l'application soit créée dans cette optique) car je les trouve trop jeunes pour gérer.

    Planifier, suivre et valider les apprentissages

     j'ai un côté paparazzo, je me balade toujours avec la tablette et je prends des photos soit à la volée (pour ne pas déranger l'élève), soit nous le faisons ensemble avec l'élève. Cela donne ce genre d'échange : "tu t'es beaucoup entrainé, j'ai l'impression que c'est devenu facile pour toi, il faut que je te présente la suite (ils sont toujours motivés par la nouveauté !!) si nous validions ;)."

    A chaque fin de trimestre, je transmets le bilan je valide aux parents. Je les reçois tous avant les vacances de février pour faire le point (merci Chafia pour cette idée, c'est vraiment très bénéfique)

     

    Un cahier de suivi pour l'élève

    Cet outil est encore en cours de réflexion, je vous en reparlerai donc prochainement mais ils ne concernera que les MS a priori. Je ne trouve pas que valider chaque atelier dans un cahier ait vraiment du sens pour les PS (peut-être que je me trompe mais pour l'instant je reste avec le document je valide)

     

    Voilà pour les outils utilisés en classe.

    Vous pouvez retrouver tous les articles sur le fonctionnement de ma classe ICI

     

     

    Pin It

    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique