• Cette année, j'ai la chance que les 4 classes de mon école bénéficient d'un projet financé par la DRAC !

    Ce projet nous a été proposé pendant le 1er confinement et nous avons alors monté le dossier pour le projet. Et notre dossier a été retenu.

    Nous avons eu la chance d'accueillir une artiste, Elly Oldman, et sa fresque, La grande histoire du dessin sans fin, en résidence à l'école. 

    Cette fresque raconte l'histoire d'un marécage envahi de déchets, de plastique en particulier où la nature n'a plus vraiment sa place jusqu'à l'arrivée d'une petite fille et de son robot qui vont aider à redonner place à la nature.

    Les élèves ont pu explorer la fresque, l'observer librement, découvrir l'histoire de cette fresque ...

    Projet avec la DRAC

    Ils ont aussi pu utiliser les tablettes pour découvrir les parties de la fresque en réalité augmentée. Et ça c'est juste top ! Les élèves ont vu les dessins de la fresque s'animer, se colorer grâce à cette technique et du coup voir les déchets disparaitre pour laisser place à la beauté de la nature !

    Projet avec la DRAC

    Après cette découverte et les échanges avec Elly Oldman, les élèves de ma classe ont choisi des animaux qui seront les "héros" du livre que nous allons créer en réalité augmentée de la même manière que la fresque d'Elly Oldman.

    Le projet se poursuit en période 4 avec la création du livre, je vous présenterai la suite très vite !

    Pin It

    2 commentaires
  • Ca y est, les colchiques fleurissent dans les prés, les châtaignes se fendent dans les bois, les nuages s'étirent dans le ciel et ce chant dans nos classes respire ... les productions d'arts !

     

    Voici, pour le plaisir des sens, un tour de France automnale de nos classes :)

     

    Chez maître'S Katell, l'automne s'invite à la fenêtre : un rouleau en carton rigide pour le tronc, des bandes découpées dans du papier kraft pour les branches, des feuilles dessinées ou des contours de mains tracées puis découpées dans du papier de couleur pour les feuilles. Le tout assemblé à la pâte à fixe. Sans oublier le détail qui tue : les feuilles d'automne qui tombent sur le rebord de la fenêtre bien sûr !

    Les maître'S ont la classe en automne

    Les maître'S ont la classe en automne

     

    Chez maître'S Cécile, pas de pitié pour les poires et les pommes : allez voir son article sur son projet !

     

     

    Du côté de la classe de maître'S Stéfany, on suit l'automne à la trace : des pommes, de la gouache et hop, on tamponne !

    Les maître'S ont la classe en automne

    Les maître'S ont la classe en automne

     

    Chez maître'S Chafia, on joue avec les couleurs : un quadrillage couleur fluo, des silhouettes de feuilles d'arbres et un crayon noir pour les mettre en réserve.

    Les maître'S ont la classe en automne

    Les maître'S ont la classe en automne

    Les maître'S ont la classe en automne

    Chez maître'S Morgane, l'automne est célébré sous toutes ses formes :

    Les maître'S ont la classe en automne

    Encre projetée à l'aide d'un pulvérisateur sur des feuilles d'arbres pour laisser apparaître des empreintes blanches une fois les feuilles retirées. Puis, empreintes remplies au feutre noir en suivant le contour intérieur.

    Les maître'S ont la classe en automne

    Algorithme de carrés aux couleurs de l'automne, empreinte d'une règle prise sur la tranche avec de la gouache et petits escargots au feutre noir pour courir sur les "branches".

    Les maître'S ont la classe en automne

    Arc-en-ciel aux couleurs de l'automne, décoré avec les lettres du mot "automne"

    Les maître'S ont la classe en automne

    Empreintes de feuilles à la gouache, gommettes entourées au feutre et "coquilles d'escargot" au papier d'aluminium

    Et chez maître'S Alex, on se promène : créations libres individuelles autour de la forêt, réunies ensemble pour l'affichage. Fonds automnaux à la gouache (éponge) et à l'encre (soufflée) ou à la craie (frotter les écorces des arbres) puis déchirés pour encadrer la forêt, le titre et faire les chemin. Les fonds déchirés sont également collés sur un rouleau en carton (tronc) et leurs extrémités collées sur le haut du "tronc" pour constituer un "feuillage" d'automne, le tout est suspendu avec du fil de nylon. Pour terminer, les GS tracent le contour d'une silhouette fabriquée avec des blocs logiques, les CP et CE1 en utilisant la symétrie axiale, le tout sur du papier noir.

    Les maître'S ont la classe en automne

    Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique